Prépé ESA / EPPA : Les questions fréquentes

Questions sur les prépas ESA / EPPA de Cours Larrey

Pour quoi choisir Cours Larrey pour une prépa ESA / EPPA ?

C’est une question très fréquente qui a tout son intérêt quand on voit l’émergence, tous les jours, de nouvelles Prépas se disant toutes N°1.

L’atout de Cours Larrey est non seulement son expérience propre, c’est-à-dire que Cours Larrey encadre maintenant depuis plus de 20 ans des candidats aux concours de médecin militaire et d’infirmier militaire ; mais notre force vient surtout de l’expérience de nos cadres et enseignants. Nous misons beaucoup sur la maitrise pédagogique de chacun de nos intervenants et cela ne s’acquiert que par l’exercice et l’expérience. C’est pourquoi chacun de nos enseignants à au moins 10 ans d’expérience dans l’enseignement. Vous serez encadrés par une équipe chevronnée, experte des concours de l’Ecole de Santé des Armées et cela se répercute directement sur nos taux de réussite. Tous les ans entre 50 et 70% de nos étudiants, qu’ils participent à une préparation annuelle, des stages intensifs ou encore une préparation en ligne, intègrent les rangs de l’ESA ou de l’EPPA.

Faut il faire une prépa ESA pour réussir au concours ?

Dans l’idéal non. Les épreuves du concours ESA se basent sur le programme de terminale S. Sur la totalité du programme de terminale S. Alors se préparer seul est possible, à condition d’avoir les ressources nécessaires pour non seulement maîtriser le programme de terminale S mais en plus le maitriser dans sa totalité début avril quand les programmes sont bouclés généralement début juin dans les lycées de l’éducation nationale.

Alors s’aider d’une prépa spécifique ESA est un vrai plus pour la réussite au concours. Aucun travail de recherche n’est à faire, nos enseignants distribuent tous les éléments nécessaires au bon déroulement du cours. Les chapitres habituellement bien compris des étudiants sont vus rapidement tandis que ce qui pose généralement problème sont abordés plus longuement.

De plus, quand les épreuves des matières scientifiques sont relativement semblables à ce que les étudiants voient en classe de terminale (bien que le niveau exigé soit bien plus conséquent que celui du baccalauréat), l’épreuve de français, elle, est complètement nouvelle et demande une réelle méthodologie qui ne s’invente pas.

Où ont lieu les cours ?

Les cours ont lieu dans nos établissements de Bordeaux, Lyon, Paris et Toulouse. Pour les candidats n’ayant pas la possibilité de se déplacer dans nos locaux, chaque salle de Cours Larrey est équipée d’un système de visioconférence de pointe. Vous pourrez suivre les cours depuis chez vous, comme si vous étiez dans l’une de nos classes avec interaction par l’image et le son.

Questions fréquentes sur les formations ESA / EPPA

Quelle est la différence entre le concours ESA et EPPA ?

ESA est l’acronyme de Ecole de Santé des Armées

EPPA est l’acronyme de Ecole du Personnel Paramédicale des Armées.

En d’autres termes l’ESA forme des médecins et pharmaciens militaires, et l’EPPA forme des infirmières, aide soignants, etc…

Voilà c’est tout.

Comment entre-t-on à l’ESA ?

L’Ecole de Santé des Armées est accessible via deux concours, l’un pour les bacheliers (étudiants de terminale et bac+1 uniquement) l’autre pour les meilleurs reçus en médecine civile mais les places sont très peu nombreuses, une dizaine de place maximum par promo.

Le dossier scolaire compte-t-il pour beaucoup pour une admission à l’ESA ou à l’EPPA ?

Pas du tout. C’est un concours, vos notes du lycée n’influent en rien votre admission, seules les notes du concours comptent.

Qu’est amené à faire un médecin ou infirmier militaire durant sa carrière ?

Cette question est extrêmement vaste. Les médecins et infirmiers militaires sont généralement sur le terrain, en opération extérieur (OPEX), sur les terrains de guerre ou en hôpital militaire.